L'institut
Actualité de FEMTO-ST

Vous êtes ici

Bruno Bonnell en visite à FEMTO-ST

Le Secrétaire Général Pour l’Investissement (SGPI) Bruno Bonnell, en charge du déploiement du programme interministériel France 2030 sous l’autorité directe de la Première Ministre, a rencontré les chercheurs de l’institut mardi 4 octobre.

Après la signature de la convention régionalisée du plan France 2030 qui prévoit la mobilisation de 42 millions d’euros entre 2022 et 2025, à parité entre l’État et la région, pour accompagner les projets stratégiques en Bourgogne-Franche-Comté, Bruno Bonnell s’est rendu à Besançon pour découvrir les activités de recherche de FEMTO-ST, de l’UMR RIGHT et de l’EFS Bourgogne-Franche-Comté.

Au programme de la matinée : Présentation de l’institut et de son écosystème avec notamment un focus sur les thématiques hydrogène, micro-nano-technologies, micro-nano-robotique, et introduction des interactions interdisciplinaires en biothérapies en lien avec l’UMR INSERM RIGHT et l’EFS (présentées en détail l’après-midi sur le pôle TEMIS Santé).

En tant que pilote d’un grand programme d’investissement interministériel, Bruno Bonnell était accompagné de la présidente de région, des préfets de Région et de département, de la rectrice d’académie de région, de la présidente de grand Besançon métropole, et des chefs d’établissements d’enseignement supérieur et de recherche et de plusieurs personnalités officielles des services de l’Etat. Le CNRS était représenté par l’adjoint de la déléguée régionale. Cette visite s’inscrit dans le cadre d’une tournée des régions du SGPI, afin d’aller à la rencontre des forces d’innovation dans les territoires et pour promouvoir les nombreux dispositifs de financement de l’innovation dans le cadre du programme France 2030 (anciennement appelé PIA4). Avec une enveloppe de 54 milliards d’euros, dont 10 ont déjà été engagés depuis le début de l’année, ce programme représente indiscutablement une opportunité que FEMTO-ST, et tout son écosystème d’innovation et de formation de haut niveau (Graduate School EIPHI). Neuf de ses anciennes start-ups étaient présentes (Silmach, Percipio Robotics, Aurea Technology, frec|n|sys, iXblue, Mahytec, H2SYS, Vibiscus, Amarob), et les nombreux résultats de prolongement de ses recherches académiques vers le milieu industriel, ont été présenté. Ce « prolongement » est réalisé par une structure originale, quasi-unique en France, FEMTO Engineering, qui est implantée au sein même du laboratoire et dédiée à la montée en maturité technologique des résultats de la recherche de FEMTO-ST. FEMTO Engineering est porté par une Fondation partenariale, FC’INNOV, créée par l’université de Franche-Comté.

L’ambition pour FEMTO-ST et son écosystème (voir la présentation ci-dessous) est clairement de saisir les opportunités de France 2030 sur de nombreux sujets à fort potentiel d’innovation qui font partie de sa stratégie scientifique, en forte synergie avec les autres forces académiques et industrielles de la Région : Hydrogène-Energie, Micro-nano-technologies, Ingénierie pour la Santé, Ingénierie pour l’Environnement et l’Agroécologie, impacts sociaux, économiques et culturels sur le territoire des Sciences et Technologies, etc.

 

 

Contact : Laurent LARGER

  • Micron d’or sur le salon MICRONORA 2022

    FEMTO-ST est récompensé d’un micron d’or pour sa structure nanorobotique tridimensionnelle actionnée de manière précise et continue en fonction de la puissance de la lumière pour la préhension de nano objets.

    Lire la suite
  • FEMTO-ST sur le salon MICRONORA 2022

    Du 27 au 30 septembre, plus de 600 exposants directs et 15000 visiteurs professionnels sont attendus à Besançon sur le salon international des microtechniques. FEMTO-ST et FEMTO Engineering seront présents.

    Lire la suite
  • Le robot de prise et de dépose le plus rapide du monde

    Une équipe de chercheurs a développé un robot miniature capable de manipuler des objets micrométriques à des vitesses jamais atteintes. Ces travaux font l’objet d’ une publication dans la prestigieuse revue américaine «Science Robotics»

    Lire la suite
  • Aude Bolopion reçoit le très sélectif « Big-in-Small Award 2022 »

    Ce prix annuel,remis lors de la conférence MARSS à Toronto, récompense « le meilleur microroboticien » de l'année au niveau international.

    Lire la suite
  • Engins spatiaux : un lubrifiant solide adapté à l'air comme au vide

    les engins spatiaux sont soumis à des contraintes extrêmes. Des chercheurs ont développé un prototype de lubrifiant solide qui ne souffre pas de l’oxydation à l’air libre et qui fonctionne mieux que les solutions actuelles dans le vide. Ces travaux ont abouti à un dépôt de brevet.

    Lire la suite
  • FEMTO-ST : 2 enseignants-chercheurs nommés à l'IUF dans sa promotion 2022

    Ausrine MARGUERON-BARTASYTE et Daniel HISSEL font partie des 164 nommés à l'Institut Universitaire de France (IUF) par la ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

    Lire la suite
  • Hommage à notre collègue Philippe LUTZ

    La communauté universitaire de Bourgogne Franche-Comté vient de perdre soudainement Philippe LUTZ, un collègue et ami de grande valeur, professeur à l’Université de Franche-Comté et chercheur de renom en microrobotique au laboratoire FEMTO-ST.

    Lire la suite
  • Comment créer une liaison chimique avec de la lumière ?

    La formation d'une liaison chimique entre deux molécules nécessite souvent un processus d'activation. La lumière est un stimulus qui est particulièrement intéressant. En effet, il évite certains problèmes liés aux autres processus d'activation (chauffage, ajout d'électrons etc.).

    Lire la suite
  • Best student paper Award pour Clément Carlé à la conférence IFCS-EFTF2022

    Ce prix a été obtenu dans la catégorie « Microwave Frequency Standards »de cette conférence internationale majeure du domaine de la métrologie temps-fréquence qui s’est déroulée à Paris, du 24 au 28 avril 2022.

    Lire la suite
  • Daniel BRUNNER lauréat d’une bourse ERC Consolidator 2021

    Chargé de recherche CNRS à l’Institut FEMTO-ST, Daniel est lauréat d’une prestigieuse bourse du Conseil européen de recherche (ERC) d’un montant de 2 M€ pour son projet INSPIRE

    Lire la suite

Pages