L'institut
Actualité de FEMTO-ST

Vous êtes ici

Un microrobot FEMTO-ST champion du monde de sprint

allumette microrobot

allumette microrobot

allumette microrobot

Face aux plus grandes universités du monde, le microrobot réalisé à l’institut FEMTO-ST de Besançon a remporté aujourd’hui l’épreuve reine du sprint lors du championnat du monde de microrobotique en Alaska organisé dans le cadre du congrès ICRA. Le microrobot français appelé ‘MagPieR’, de la taille d’une puce à peine visible à l’œil nu a parcouru les 2 millimètres de sprint en à peine 28.1 millièmes de seconde devançant largement les six autres concurrents américains et européens lors de la finale.

Un robot dix mille fois plus petit qu’une voiture

L’équipe française s’impose ainsi lors de sa première participation dans cette coupe du monde de microrobots qui est organisée par l’institut américain NIST depuis trois ans. « Tous les plus grands laboratoires de recherche travaillant sur les microrobots étaient représentés lors des dernières compétitions, il fallait nous aussi montrer notre savoir-faire dans cette compétition… et c’est chose faite » avouera Nicolas Chaillet, directeur du département AS2M de l’institut FEMTO-ST actuellement en Alaska pour soutenir son équipe.

L’aventure débute en novembre de l’année dernière, avec la constitution d’une équipe française regroupant deux instituts du CNRS que sont l’institut FEMTO-ST à Besançon et l’institut ISIR à Paris. Les règles de la compétition sont simples mais pas si facile à réaliser : un microrobot plus petit qu’un demi-millimètre doit parcourir 2 mm le plus rapidement possible ! « Contrairement aux autres concurrents, nous avons eu l’idée de combiner en même temps deux principes physiques pour l'actionnement : le magnétisme et la piezoélectricité » précise Alexandru Ivan, le principal inventeur de ce microrobot. Durant six mois, les chercheurs des deux instituts, ont construit et amélioré, en secret, ce petit robot unique au monde. 11 équipes venues des quatre coins du monde ont participé au premier tour, et seules 7 équipes ont été sélectionnées pour la finale du 4-5 mai en Alaska.

Première participation, première victoire

Aujourd’hui lors de la finale, le premier sprint a été effectué par la prestigieuse université Américaine Carnegie Mellon, qui a battu en ouverture du concours le précédent record du monde avec une course en 54 millièmes de secondes. Malgré cette performance, les français affichaient un discret sourire puisque à l’entrainement, ils avaient déjà réalisé mieux. Quelques minutes après, les français réitèrent l’exploit et remportent la compétition en établissant un nouveau record du monde avec un temps de 28.1 millièmes de seconde. L’école polytechnique de Zürich a pris quand à elle la troisième place sur le podium.

Cette belle victoire démontre le niveau international de nos chercheurs

Les technologies mises au point en microrobotique dans nos laboratoires trouvent des applications dans des domaines variés comme la micro-électronique, des systèmes d’analyse en biologie ou la chirurgie mini-invasive. Cette belle victoire qui montre le niveau international de nos chercheurs ouvrira donc vers des applications prochainement.

Plus d’informations sur la compétition :

http://www.nist.gov/eeel/semiconductor/mmc/

http://icra.wustl.edu/?q=2010Microbotics

  • FEMTO@SCHOOL : des chercheurs invitent la lumière dans les lycées

    Les opticiens de FEMTO-ST proposent un large éventail d'activités de vulgarisation autour de la lumière et de ses applications pour susciter l’intérêt des lycéens pour les sciences et les technologies. 

    Lire la suite
  • Médailles de bronze du CNRS : un doublé historique pour FEMTO-ST

    Aude Bolopion (micro-nano robotique biomédicale) et Nadia Yousfi Steiner (diagnostic piles à combustible) sont récompensées de la médaille de bronze 2019 du CNRS pour leurs travaux de recherche prometteurs.

    Lire la suite
  • Best student paper award pour Rémi Meyer

    Rémi Meyer a obtenu le prix de la meilleure présentation étudiante lors de la dernière conférence SPIE-Photonics West pour ses travaux portant sur l’usinage laser avec une précision micrométrique appliqué à la découpe du verre de grande épaisseur.

    Lire la suite
  • Visite du président du CNRS à FEMTO-ST

    Antoine Petit, président-directeur général du CNRS a été accueilli le 11 février dernier à FEMTO-ST.

     

    Lire la suite
  • Visite du Préfet du Doubs à FEMTO-ST

    Joël MATHURIN, nouveau Préfet du Doubs, est venu découvrir les activités de recherche de FEMTO-ST vendredi 25 janvier dernier.

    Lire la suite
  • Photo John Dudley

    John Dudley récompensé par la Société Internationale d’Optique et Photonique (SPIE)

    Il obtient Le prix “SPIE Harold E. Edgerton » 2019 pour des applications pionnières basées sur les impulsions lumineuses ultra-brèves dans les fibres optiques.

    Lire la suite
  • Award "innovation in optomechatronic research"

    Plusieurs membres de différents départements scientifiques de FEMTO-ST ont été récompensés pour leur papier conjoint  "Photonic microsystem made by dynamic microassembly" lors de la conférence ISOT "19th International Symposium on Optomechatronic technology" qui s’est déroulée du 5 au 8 novembre

    Lire la suite
  • 2ème prix national du concours docteurs-entrepreneurs challenges pour Vladimir Gauthier

    Récompensé à Paris pour son projet « CellSelect » qui propose un robot capable d’améliorer la précision et la vitesse de tri de cellules dans le domaine des thérapies innovantes.

    Lire la suite
  • Jean-Antoine Seon : lauréat du 2eme prix national de thèse en robotique

    Ce prix lui a été remis le 22 novembre au siège du CNRS pour ses travaux pionniers à l’échelle internationale sur une micro main robotique dextre.

    Lire la suite
  • Elodie Pahon reçoit le prix «Hydrogen Europe Research Young Scientist Award»

    Ce prix vient récompenser ses travaux de haut niveau visant à développer un système de pronostic et de contrôle intelligent de systèmes pile à combustible.

    Lire la suite

Pages