L'institut
Actualité de FEMTO-ST

Vous êtes ici

Grand Prix National de l'Ingénierie 2015

Sous l’égide des ministères de l’Écologie, de l’Économie, et du Logement, et en partenariat avec Syntec-Ingénierie et le Groupe Moniteur, le Grand Prix National de l'Ingénierie est venu récompenser jeudi 14 octobre à Paris les travaux du groupe Assystem (groupe international d’Ingénierie et de conseils en innovation) qui ont débouché, grâce à leur partenariat étroit avec les équipes de recherches de FEMTO-ST, au développement d’un moteur qui produit de l’énergie mécanique ou électrique à partir de la revalorisation de rejets thermiques d’origine quelconque (biomasse, chaleur fatale voire solaire).
Ce moteur innovant dans lequel aucun carburant n’est brûlé, peut ainsi s’intégrer dans un procédé industriel rejetant de la chaleur afin de la convertir en électricité mais également de valoriser la chaleur à l’échappement d’un véhicule pour diminuer sa consommation ou encore atteindre des hauts rendements dans les habitats, les bâtiments tertiaires…

Energine fonctionne sur le principe du cycle thermodynamique de type Ericsson. C’est un moteur alternatif à apport de chaleur externe, à enceintes de compression et de détente distinctes, à récupérateur et à fluide de travail monophasique gazeux (air, hélium). Ce cycle thermodynamique fonctionne suivant quatre transformations : deux isothermes et deux isobares. Il peut fonctionner en cycle ouvert avec ou sans récupérateur de chaleur, en cycle fermé avec récupérateur de chaleur. Il possède, tout comme le cycle de Stirling, un rendement maximal égal, en théorie, au rendement de Carnot dans le cas d’une récupération de chaleur parfaite.
La source thermique externe peut être quelconque : rejets industriels dont la température est supérieure à 150°C (gaz brûlés, fumées, combustion), l’énergie solaire, etc… D’autre part, c’est une machine silencieuse étant donné que l’apport de chaleur ne se fait pas sous la forme d’une combustion interne telle que dans les moteurs thermiques de type diesel ou à essence. Ce qui en fait également un moteur moins polluant.

Contacts :
Mathieu Doubs
François Lanzetta

  • Test du nouveau microscope confocal laser

    OLYMPUS en collaboration avec FEMTO-ST vous convie les 25 et 26 mars
    à venir tester par vous-même une nouvelle solution de microscopie confocale.

    Lire la suite
  • Une alliance franco-américaine dans les nanosciences

    L’agence nationale de la recherche (ANR) vient de labelliser un projet de recherche qui est retenu conjointement par l’ANR et par son homologue américaine, la National Science Foundation (NSF).Le consortium est constitué autour de trois laboratoires : le CEMES (Toulouse), FEMTO-ST (Besançon/Montbéliard) et l’Université de l’Ohio (Etats-Unis).

    Lire la suite
  • 4M conference 2010

    Co-organisée par FEMTO-ST, la conférence 4 M 2010 sera organisée à Oyonnax du 17 au 19 novembre prochain.

    Lire la suite
  • Jeunes chercheurs : quel avenir ?

    Organisée le 29 janvier 2010 à l'ENSMM à partir de 14h. Cette manifestation est l'occasion de discuter de différentes problématiques : la relation docteurs/entreprises, l'emploi des jeunes chercheurs en Europe et l'évolution du secteur public.

    Lire la suite
  • FEMTO-Innovation aux rendez-vous CARNOT 2010

    Lyon accueillera les 5 et 6 mai 2010 la 3ème édition des rendez-vous CARNOT, un des plus grands rassemblements de laboratoires de recherche partenariale en Europe.

    Lire la suite
  • Journées Codes de calcul en radioprotection, radiophysique et dosimétrie

    Organisées les 28 et 29 avril prochain au Musée de l’aventure Peugeot à Sochaux, ces journées francophones ont pour objectif de dresser un état de l’art des codes de calcul de transport des rayonnements, d’estimation de sources et de gestion des doses et de dégager les perspectives d’avenir.

    Lire la suite
  • 4èmes journées scientifiques : Codes de calcul en radioprotection, radiophysique et dosimétrie

    Organisées les 28 et 29 avril prochain au Musée de l’aventure Peugeot à Sochaux, ces journées francophones ont pour objectif de dresser un état de l’art des codes de calcul de transport des rayonnements, d’estimation de sources et de gestion des doses et de dégager les perspectives d’avenir.

    Lire la suite
  • FEMTO-ST/AS2M dans la revue « Chemical and Engineering News »

    Le 21 septembre 2009 est paru un article dans la revue « Chemical and Engineering News » consacré aux travaux du département AS2M.

    Lire la suite
  • Journées GDR MNS 2009

    Du 18 au 20 novembre, le Département Micro Nano Sciences et Systèmes (MN2S) de l’Institut FEMTO-ST a organisé à Besançon les Journées Nationales du GdR « Micro et Nano Systèmes (MNS) ».

    Lire la suite
  • d-MEMS 2010 – Besançon 28 et 29 juin

    FEMTO-ST et le LIFC organisent le 1er atelier consacré à la conception, la commande et le logiciel pour les MEMS distribués.

    Lire la suite

Pages